You cannot copy content of this page

Histoire récente des objets connectés

Dès 2014 Intel sentait la tendance grandissante et lançait son challenge « make it wearable » récompensé par 5000$. Ce défi récompensait à la fois les visionnaires et les constructeurs qui conçoivent ou construisent des applications vestimentaires pouvant transformer l’informatique personnelle en de nouvelles directions innovantes. En effet, les dispositifs portables sont désormais au cœur de presque toutes les discussions relatives à l’Internet des objets (IoT), et de la gamme complète de nouvelles fonctionnalités que la connectivité peut apporter.

De nos jours, la question à se poser à propos des périphériques portables est la suivante: « Les objets connectées ne seront-ils que des périphériques pour un smartphone, ou ont-ils un rôle plus important à jouer dans l’Internet des objets? » Si nous nous dirigeons réellement vers un déploiement plus répandu de l’intelligence artificielle dans presque tout notre environnement, cela ne devrait-il pas également s’appliquer aux appareils portables?

Examinons maintenant quelques-unes des fonctions clés que nous pouvons espérer fournir aux périphériques portables et quelques cas d’utilisation pour voir comment des périphériques massivement interconnectés pourraient fournir des fonctionnalités supplémentaires.

box tv android bluetooth clavier

Des fonctionnalités révolutionnaires mais limités par certains facteurs

Certaines des fonctions principales que les dispositifs portables offrent déjà sont liées à l’identification et à la sécurité. Vous ne considérez peut-être pas le badge que vous portez peut être au travail comme un dispositif portable, mais il fournit des éléments d’identification et de sécurité utiles dans cet environnement. Certains badges avancés comportent même des fonctions biométriques (comme l’activation des empreintes digitales, de sorte que seul le propriétaire du badge peut l’utiliser pour ouvrir une porte verrouillée) pour améliorer la sécurité.

Les badges peuvent également inclure des capacités de détection de l’emplacement, utiles en cas d’urgence pour s’assurer que tout le monde a réussi à évacuer le bâtiment. Un bracelet connecté fournit une indication plus fiable de l’emplacement puisqu’il est moins susceptible d’être laissé dans une veste sur le dos d’une chaise.

Des dispositifs portables axés sur la santé et la forme physique qui offrent des mesures biométriques telles que la fréquence cardiaque, les niveaux de transpiration et même des mesures complexes comme les niveaux d’oxygène dans la circulation sanguine sont également de plus en plus disponibles. Les progrès technologiques peuvent même permettre de mesurer le taux d’alcoolémie ou autres à l’aide d’un appareil portable. La capacité de détecter, de stocker et de suivre les mesures biométriques dans le temps, puis d’analyser les résultats est un vrai plus qu’offre les applications associées.

Le suivi de la température corporelle, par exemple, pourrait fournir une indication précoce de la présence d’un rhume ou d’une grippe. Les progrès sont maintenant plus à faire coté « software » c’est à dire recueil et analyse des données pour que le grand public puisse les exploiter facilement que coté hardware ou les progrès des dernières années ont vraiment fait avancer les choses.

box android tv la plus puissante

La question de la visibilité des informations

Maintenant se pose la question de la sécurité des données ainsi que de leur visibilité. Supposons que vous portiez votre montre connecté, qui enregistre vos relevés biométriques afin que vous puissiez être averti rapidement d’une éventuelle maladie (peut-être parce que vous n’étiez qu’à bord d’un avion). Supposons en outre que vous avez pris l’avion pour un entretien d’embauche et que vous êtes en route pour votre première rencontre.

Souhaitez-vous que vos relevés biométriques soient à la disposition de la personne qui mène l’entretien ? Probablement pas. Vous pourriez utiliser votre smartphone pour protéger vos relevés biométriques en temps réel (et tout historique de relevés) contre l’accès de l’enquêteur. Par ailleurs, si votre entretien n’était pas un entretien d’embauche, mais un contrôle annuel par votre médecin, vous voudriez avoir accès à toutes vos données biométriques.

Les objets connectés pourraient également être autorisés à se connecter automatiquement aux appareils de la maison. Vous avez peut-être un niveau d’éclairage préféré lorsque vous regardez la télévision à partir d’une chaise en particulier. Vous pourriez allumer le téléviseur et votre appareil portable pourrait aider à ajuster le niveau d’éclairage à partir des lumières LED connectées dans la pièce.

Une maison intelligente peut même supporter le blocage automatique de la lumière provenant des fenêtres qui créent un éblouissement sur le téléviseur. Même le rétroéclairage de l’écran de la TV LCD peut être ajusté et tous les réglages optimisés pour économiser de l’énergie, tout en créant l’expérience visuelle la plus favorable. Toutes ces interactions pourraient se faire automatiquement, directement entre les appareils, une fois la stratégie globale définie via une interface smartphone selon les préférences de l’utilisateur.

La promesse de « l’internet of things » est basée sur une connectivité omniprésente et lorsqu’elle est associée à un grand nombre d’appareils connectés, et comme tout réseau, les bénéfices seront exponentiels en fonction du nombre d’appareils connectés. Comment les appareils portables peuvent-ils également bénéficier de ce concept ? Par exemple, vos appareils portables pourraient-ils interagir avec les appareils des autres dans une foule ? Voudriez-vous savoir si quelqu’un assis près de vous dans le train avait une forte fièvre ? De toute évidence, vous voudrez peut-être le savoir, mais la personne qui a de la fièvre ne voudra peut-être pas le diffuser.

Si vous avez tous les deux utilisé le même fournisseur de soins de santé ; cependant, peut-être que cette information serait partagée, peut-être contrôlée par l’intermédiaire d’un filtre de smartphone. Les questions de protection de la vie privée continueront d’être une grande préoccupation pour les années à venir, mais il y aura des domaines où un partage omniprésent de la biométrie serait utile, ou du moins divertissant.

Prenons l’exemple d’un concert avec une foule nombreuse sur la piste de danse. Si vous étiez là, permettriez-vous au DJ d’accéder à votre fréquence cardiaque (ainsi qu’à la fréquence cardiaque de tout le monde dans la foule) pour vous aider à choisir la musique (ou pour juger de l’effet de son choix musical sur la foule) ? Ce partage limité de la biométrie pourrait être utile, et peut-être même  » nécessaire  » pour se rendre sur place.

Il est concevable que nos appareils portables puissent même être utilisés pour faire danser tout le monde « en synchronisation » dans le cadre d’une nouvelle expérience de concert. Votre appareil portable pourrait être muni d’un accéléromètre afin que vos mouvements puissent être coordonnés avec ceux des autres sur le plancher du concert. Le DJ ne sélectionnait pas seulement la musique mais proposait des « mouvements de danse » comme accompagnement. Les LED pourraient même être incluses dans vos vêtements de concert comme repères visuels pour vous montrer ce qu’il faut faire (ou ne pas faire).

box tv android chaines gratuites

Des objets connectés autonomes

Un élément commun à ces conceptions omniprésentes sera la faible consommation d’énergie. L’une des approches permettant d’obtenir une faible consommation d’énergie sera la récupération de l’énergie. Dans l’exemple ci-dessus, il sera facile de récolter l’énergie en dansant et en se déplaçant, mais dans la plupart des cas, la conception à piles sera la mise en œuvre de choix.

Vous pourriez penser que le fonctionnement de la batterie sera une limitation significative, mais pour les vêtements au moins, la vitesse élevée avec laquelle les modes changent signifiera que la batterie n’est probablement pas le facteur limitant. En fait, un appareil portable se démodera probablement avant que la batterie ne le fasse ! Pour les appareils portables qui ont une durée de vie plus longue, la technologie des batteries va sans aucun doute progresser pour nous donner plus de puissance dans un espace plus restreint et pour nous permettre de charger plus facilement, peut-être sur une courte distance. Les montres, bracelets et autres dispositifs portables similaires pourraient être facilement rechargés et fournir les fonctions à plus long terme.

Quelle que soit l’évolution des objets connectés au cours des prochaines années, il semble qu’ils devront être un élément plus intégré dans l’IoT afin d’offrir le large éventail de fonctionnalités que nous attendons tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *